Salaires : les charges sont pour les travailleurs

02 Octobre 2019

Régulièrement, patrons petits et grands répètent la main sur le cœur que, s’ils n’étaient pas « écrasés par les charges sociales », ils embaucheraient des salariés.

Mais au niveau du smic les fameuses « charges », en fait les cotisations sociales, sont payées par les salariés, quasiment pas par les patrons.

Par exemple, le site Pôle emploi propose aux entrepreneurs qui souhaitent embaucher « l’estimation du coût d’un salarié », dans leur jargon. Au smic, le salaire brut du salarié est de 1 522 euros. Mais le total payé par l’entreprise est de 1 593 euros, soit 71 euros de cotisations patronales en tout et pour tout. Et encore, Pôle emploi propose « d’alléger ce coût par de multiples aides et mesures à l’embauche ».

En revanche, sur les 1 522 euros, le travailleur, lui, ne touche que 1 183 net avant impôt. Il verse donc 339 euros de cotisations, près de cinq fois plus que son patron !

C’est pourtant son travail et celui des autres producteurs qui créent toute la richesse, de quoi financer non seulement les salaires et cotisations sociales mais, par-dessus le marché, tous les revenus de la classe capitaliste.

C.B.