CHU de Rennes : le mouvement se renforce

02 Octobre 2019

Dans plusieurs secteurs du CHU de Rennes, les travailleurs se mobilisent. Les revendications des uns ou des autres portent sur les conditions de travail, le remplacement des absences, une amélioration des rémunérations, la titularisation des contractuels, les plannings, etc.

Les services de Gériatrie de l’hôpital étaient en grève mercredi 25 et jeudi 26 septembre. La grève des Urgences, qui touche plus de 250 établissements dans le pays, dure maintenant depuis six mois.

Jeudi 26 septembre, des délégations de ces deux secteurs mobilisés se sont retrouvées pour défendre ensemble leurs revendications devant l’entrée des Urgences. Ils ont été rejoints par des salariés de Pneumologie, confrontés également au problème du manque de moyens pour soigner correctement les patients. D’autre part, les agents du service de sécurité étaient également en grève contre leurs futurs plannings.

Le rassemblement a réuni 45 personnes. Par conséquent, il a été décidé de se retrouver la semaine suivante. Et mardi 1er octobre, 120 personnes se sont rassemblées venant de ces secteurs, mais aussi d’autres services, dont les brancardiers, qui prévoient également de faire grève. Tout le monde apprécie de se retrouver ensemble, indépendamment des services et des fonctions des uns et des autres. Les manifestants ont défilé jusqu’à la direction, qui leur a proposé de discuter pour la énième fois, sans apporter de réponses concrètes.

Il est prévu de se mobiliser à nouveau ensemble mardi 8 octobre, lors de la journée nationale d’action du personnel des Ehpad et des services de soins à domicile.

Correspondant LO