Trésor public : La grève à Calais

18 Septembre 2019

Au Trésor public de Calais, le taux de grévistes était important, rendant impossible l’accueil du public. Avec les militants des différents syndicats mobilisés, des grévistes sont venus devant le centre des impôts pour discuter avec les usagers des raisons de leur mouvement et leur montrer qu’ils étaient concernés eux aussi.

La diminution du nombre de fonctionnaires visée par le ministère va se traduire par la dégradation de l’accueil des contribuables. Le projet local de géographie revisitée, que la direction s’est bien gardé de communiquer, mais qui a fuité, fait état de la fermeture de trois centres ruraux dans le Calaisis. La suppression de tâches, qui seront sous-traitées à d’autres organismes avec des personnels non formés, est à l’ordre du jour. C’est déjà le cas, par exemple pour faire remplir sa feuille d’impôts : c’était possible gratuitement en venant à la trésorerie demander l’aide d’un agent fiscal. Mais désormais, c’est La Poste qui assure ce service, facturé 29 euros.

L’objectif est de remplacer l’accueil physique par l’accueil Internet, d’où la fermeture aux usagers du centre de Calais certains après-midi.

Correspondant LO