Marseille : non à l’expulsion d’un lycéen !

18 Septembre 2019

Mardi 17 septembre, plus d’une centaine de personnes se sont rassemblées devant la Préfecture des Bouches-du-Rhône pour demander la libération de Montassar, un lycéen de 18 ans d’origine tunisienne, qui est menacé d’expulsion.

Arrivé en juin 2018, Montassar était rentré en seconde Gestion-Administration au lycée professionnel Brochier à Marseille en septembre 2018. Il aurait dû rentrer cette année en classe de première, s’il n’avait été arrêté le 1er septembre dernier, la veille de la rentrée des classes.

Sous le coup d’une OQTF (obligation de quitter le territoire français), il a été immédiatement placé au centre de rétention du Canet en vue d’une expulsion. Un juge ayant refusé sa demande de libération avec assignation de résidence, il y est toujours détenu.

Depuis, lycéens et professeurs se mobilisent, préparant tracts et banderole, organisant plusieurs rassemblements. Ils dénoncent l’enfermement de Montassar et s’alarment d’une expulsion vers la Tunisie, où il n’a plus aucune attache, son père étant décédé, tandis que sa mère et sa sœur vivent en France. Derrière la banderole « Libérez Montassar », ils affirmaient « Comme nous, il a droit à l’éducation, à un avenir. Il doit poursuivre sa scolarité ici. »

Correspondant LO