Chantiers de l’Atlantique – Saint-Nazaire : affichage de rêves de patron

11 Septembre 2019

Les Chantiers de l’Atlantique ont lancé une campagne de communication, intitulée de façon provocante « Vivez vos rêves », annonçant le recrutement de 400 CDI.

Depuis cet été, des affiches parsèment le littoral et les gares du Grand Ouest (jusqu’à la gare Montparnasse à Paris) avant d’arriver dans l’est du pays en septembre.

Le carnet de commandes des Chantiers est plein pour les années à venir et, faute d’effectifs suffisants dans les bureaux d’études, les ateliers ou à bord des navires en construction, les conditions de travail sont tendues et pénibles.

Les 400 embauches annoncées sont bien loin de ce qui serait nécessaire. Pourtant, seulement la moitié de ces emplois sont actuellement pourvus, alors que des centaines de travailleurs sous-traitants, intérimaires et apprentis voient leur demande d’embauche refusée, même s’ils sont considérés comme suffisamment compétents pour travailler d’ores et déjà sur le site avec un statut plus précaire. Quant aux salaires proposés, ils restent au ras du plancher : de l’ordre de 1 300 euros pour un ouvrier qualifié travaillant en équipe. Loin du rêve annoncé donc, à part bien sûr pour le patron des Chantiers.

Correspondant LO