Deliveroo – Bordeaux : “On est là pour manger, pas pour se faire bouffer !”

04 Septembre 2019

Dimanche 1er septembre, les coursiers Deliveroo qui livrent en vélo les repas préparés par les restaurants, ont manifesté à Bordeaux, comme dans plusieurs grandes villes de France.

Ils rejettent la tarification mise en place par Deliveroo le 30 juillet. En effet, le prix minimum fixé par la plateforme Internet pour une course a été abaissé à 2,50 euros. Un tarif divisé par deux sur une période de deux ans. Pour ce montant, le coursier doit effectuer un premier trajet jusqu’au restaurant, attendre parfois 20 minutes que le plat soit prêt, effectuer son deuxième parcours, trouver l’adresse du client, ou sinon, attendre parfois plusieurs minutes jusqu’à ce que la plateforme contacte celui-ci, enfin lui monter le repas. Une course qui peut prendre entre 30 mn et une heure, même en centre-ville, pour un tarif vraiment « à deux balles », comme le dénonçait une pancarte dans l’un de ces rassemblements.

Ils prévoient d’aller vers une action nationale. Car ils sont de plus en plus nombreux à vouloir « agir et ne plus subir ». Et ils ont raison !

Correspondant LO