Total Petrochemicals – Saint-Avold : condamné pour faute inexcusable

28 Août 2019

La société Total Petrochemicals a été condamnée par le tribunal de grande instance de Metz, le 7 août dernier, pour faute inexcusable de l’employeur à l’encontre d’un salarié décédé d’un lymphome. Sa famille pourra toucher une indemnisation.

Il a fallu pas moins de cinq années à l’Association de défense des victimes de l’amiante et autres maladies professionnelles (Adevat-AMP) pour obtenir ce jugement. Auparavant, dix ans de procédures et d’expertises avaient été nécessaires pour faire reconnaître comme maladie professionnelle le cancer du lymphome non hodgkinien dont ce salarié a été victime.

Total a pu tranquillement accumuler des profits en empoisonnant ses salariés, avant d’être enfin rattrapé par une justice décidément bien lente lorsqu’il s’agit de défendre les travailleurs.

Correspondant LO