Et une augmentation du niveau de vie ?

28 Août 2019

« Pas de prime canicule », a répondu la ministre de la Santé Agnès Buzyn à un syndicat, en expliquant que la canicule n’avait pas entraîné de travail supplémentaire. À voir.

Mais, du travail, on en a par-dessus la tête, canicule ou pas. Et ce qui est urgent pour nous, ce n’est pas une prime, ce sont des embauches et une augmentation substantielle des salaires pour vivre correctement.

Hôpital Esquirol – Limoges