Fortune des très riches et vieilles pudeurs

07 Août 2019

Le 24e classement des 500 premières fortunes de France a, selon le journal Challenges qui l’établit, fait réapparaître de « vieilles pudeurs. » Selon les journalistes de ce magazine, il y a chez les très riches des inquiétudes sur la publicité faite autour de leur fortune : « Est-ce bien le moment ? »

Pour être sur la liste, le FMIC (Fortune minimum pour l’inclusion dans le classement) s’élève aujourd’hui à 155 millions contre 100 millions il y a 23 ans. Eh oui, l’accaparement de la richesse sociale par une toute petite minorité ne cesse de croître, au point que celle-ci craint d’être montrée du doigt. De là à parler de pudeur...