SNCF – Vichy : en grève contre les suppressions de postes

17 Juillet 2019

La direction régionale de la SNCF a décidé de supprimer huit postes sur les gares de Vichy et Saint-Germain des Fossés dans l’Allier. Cela s’ajoute aux trois postes déjà supprimés.

Ces suppressions concernent cinq postes d’agents de vente et trois postes d’agents d’accueil. Il n’y a déjà plus d’agent de vente en gare de Saint-Germain-des-Fossés, Gannat et Commentry. Pour acheter un billet, il faut utiliser les bornes automatiques qui ne délivrent que des billets de TER.

Comme beaucoup d’autres, la gare de Saint-Germain-des-Fossés deviendra de plus en plus une gare sans cheminots. À Vichy, les guichets ne seront plus ouverts à la vente que de 7 heures à 18 h 40 en semaine au lieu de 5 h 20 à 22 heures.

Les cheminots de la région Vichy-Saint-Germain-des-Fossés ont décidé de réagir et se sont mis en grève samedi 13 juillet. La grève a été massivement suivie : 100 % de grévistes !

Pour les 11 postes supprimés, la SNCF n’a fait aucune proposition de reclassement. Mais les cheminots savent qu’il n’y aura rien dans la région puisqu’il y a déjà eu des suppressions de postes à Moulins, Gannat, Clermont-Ferrand. Un cheminot raconte qu’on lui a proposé d’aller à Vannes. La SNCF va faire appel à une entreprise privée de reclassement qui devra faire trois propositions de poste. Si aucune n’est acceptable, ce sera le licenciement.

Les cheminots de Vichy ont raison de ne pas se laisser faire et ils sont prêts à se remettre en mouvement. Tous les cheminots sont touchés par cette politique de suppression de postes de la SNCF, une riposte d’ensemble s’impose.

Correspondant LO