Collège Arche-Guédon Torcy : non aux classes à 30 élèves !

10 Juillet 2019

Jeudi 4 juillet, en Seine-et-Marne, une quinzaine d’enseignants du collège Arche-Guédon ont tenu un piquet de grève devant le collège Cousteau de Bussy-Saint-Georges, transformé pour deux jours en centre de correction des copies de brevet. 100 % des six professeures de lettres de l’Arche-Guédon, convoquées comme correctrices, étaient en grève, pour protester contre les classes de 5e à 30 ou 31 élèves annoncées pour la rentrée 2019. À l’entrée du centre de correction, les grévistes ont accueilli les enseignants correcteurs avec un tract expliquant les raisons de la colère, mais également avec des chouquettes, du thé et du café. En passant le piquet, plusieurs correcteurs ont tenu à exprimer leur soutien, certains s’arrêtant même pour raconter la dégradation de leurs conditions de travail dans leur propre établissement. Une enseignante, venue corriger, a dit qu’elle avait décidé de verser le salaire de sa journée de correction à une caisse de grève.

Les participants au piquet se sont ensuite dispersés, fiers de s’être fait entendre et d’avoir protesté, et conscients que la mobilisation devra continuer à la rentrée.

Correspondant LO