Plus équitable que ça...

15 Mai 2019

Après le premier débat du 4 avril sur France 2, où seuls douze représentants des listes à l’élection européenne avaient été retenus, la chaîne de télévision va en organiser un second, élargi à d’autres candidats, le 22 mai. Pour être plus précis, elle prévoit deux débats le même soir : le premier, vers 21 heures, sera limité aux représentants des six listes créditées des intentions de vote les plus favorables. Et environ deux heures plus tard, soit au moment où la plupart des travailleurs sont déjà couchés, neuf autres listes, dont celle de Lutte ouvrière, seront invitées à débattre.

Lors de l’émission d’avril, Lutte ouvrière avait fait appel de cette décision, ainsi que d’autres candidats écartés. La réponse du Conseil d’État avait été limpide : « Il appartient à France Télévisions, dont la politique éditoriale est libre et indépendante [ben voyons !] de concevoir et d’organiser des émissions participant au débat démocratique dans le respect d’un traitement équitable de l’expression pluraliste des courants de pensée et d’opinion. » Puisque ce sont les hautes instances de l’État elles-mêmes qui le disent !

M.L.