Airbus : parachute bien doré pour le PDG

03 Avril 2019

On a su par la presse que le PDG de la compagnie para-pétrolière Technip FMP touchera un paquet de 14 millions d’euros en quittant son poste en mai. Mais il y a mieux : on apprend que Tom Enders, qui va céder sa place de PDG d’Airbus le 10 avril, va encaisser 36,8 millions. À 60 ans, en voilà un qui n’aura pas de problème de retraite.

Les États français et allemand étant très minoritaires au capital, Enders a rendu de grands services aux actionnaires privés d’Airbus, notamment en annonçant il y a un an 3 700 suppressions d’emplois, pendant que le bénéfice du groupe dépassait les 3 milliards d’euros.

La guerre menée aux travailleurs d’Airbus et de ses sous-traitants continue, avec la crainte d’une nouvelle charrette de départs, justifiée par l’arrêt programmé de la production de l’A 320.

Faire le sale travail rapporte bien aux mercenaires du capital.

L. D.