Notre camarade Anne-Marie Laflorentie

27 Mars 2019

Notre camarade Anne-Marie Laflorentie nous a quittés, des suites d’un cancer généralisé découvert trop tard.

Anne-Marie a été pendant plus de vingt ans notre porte-parole régionale en Midi-Pyrénées. Elle y était la militante au passé politique le plus ancien : elle n’avait que 20 ans quand elle avait rejoint Voix ouvrière, quelques mois avant Mai 68.

Embauchée fin 1968 en tant qu’ouvrière monteuse câbleuse à la CII, qui allait devenir Thomson puis Thales, elle allait être toute sa vie une militante ouvrière combattant les injustices et les inégalités, luttant contre le mépris social venant de la hiérarchie patronale et contre tout ce qui pouvait semer la division dans le monde ouvrier.

Jusqu’à son licenciement, Anne-Marie a participé à tous les mouvements, petits ou grands, contre la politique patronale. Dans toutes ces situations, elle a mis sa détermination et son courage au service des intérêts de ses sœurs et frères de classe.

Anne-Marie a été toute sa vie une combattante de la fierté et de la dignité ouvrières, convaincue qu’elle était que « l’émancipation des travailleurs sera l’œuvre des travailleurs eux-mêmes ». Dans cette vie de combat, elle a gagné l’estime, la confiance et le respect de tous ceux qui l’ont côtoyée. Nous perdons une camarade et une amie. Son combat continue à travers ceux, jeunes et moins jeunes militants, qu’elle a contribué à influencer.