Retraites : LREM a des idées...

13 Mars 2019

Le parti gouvernemental LREM, voulant lui aussi participer à l’opération du grand débat, a offert ses propositions et ses « idées pour la France ».

L’ouvrage est difficile : entre le désir de ne pas trop apparaître comme un parti de godillots, ce qu’il est, et la tendance naturelle à être plus royaliste que le gouvernement, la marge est étroite. Aussi les propositions avancées par Stanislas Guerini, délégué général de La République en marche, sont on ne peut plus timides. Outre la taxation des Français expatriés dans des pays n’ayant pas de convention fiscale avec la France, la suppression totale de la taxe d’habitation, favorisant ainsi les 20 % les plus riches, il propose de répondre au « sentiment d’injustice lié à la sous-indexation des retraites ».

Le Parlement, avec Guerini et tous les députés de LREM, ayant approuvé la décision gouvernementale de limiter la revalorisation des retraites à 0,3 % pour 2020 et 2021, loin des 1,8 % d’inflation constatée par l’Insee, le même Guerini propose courageusement une augmentation des pensions au niveau de l’inflation. Mais point trop n’en faut ! Cette hausse ne concernerait que les pensions les plus faibles, sans d’ailleurs préciser où se situerait la barre.

Guerini a précisé que ces idées géniales émanaient de 3 500 contributions en ligne et de 50 auditions au sein de quatre groupes de travail de son parti. Autrement dit, surtout pas des gilets jaunes.

Bertrand GORDES