Bosnie : des milliers de migrants dans les camps

06 Février 2019

Le 1er février, des affrontements violents se sont produits dans un camp de réfugiés à Bihac, au nord-ouest de la Bosnie-Herzégovine.

Mediapart, qui rapporte cet événement, en profite pour rappeler que, même si on en parle peu, des milliers de migrants sont toujours bloqués aux frontières dans les Balkans. Ils sont plus de deux mille dans ce camp, et bien d’autres milliers dans des refuges ou dans les squats de Sarajevo.

À Bihac, la situation humanitaire est déplorable, les violences naissent de la promiscuité, de la consommation d’alcool, de drogue, et déclenchent les affrontements entre ces centaines de Pakistanais, d’Afghans, d’Iraniens, de Kurdes entassés dans les hangars d’une ancienne usine. Le reportage relate aussi la répression exercée contre ceux qui, en tentant de franchir la frontière, sont dépouillés et frappés par la police croate.

Ces oubliés de l’actualité affrontent un hiver terrible, en attendant qu’une énième tentative pour passer en Croatie leur permette enfin de poursuivre leur route, de franchir ce mur des Balkans par lequel les pays de l’Union européenne cherchent à refouler les migrants qui veulent échapper à la pauvreté et aux guerres.

Sylvie MARÉCHAL