Réfléchissons

30 Janvier 2019

Extrait du bulletin Renault SOVAB Batilly.

Pour atteindre les 164 000 Master à fabriquer en 2019, la direction de Renault va chercher à augmenter le temps de travail et, parallèlement, les cadences. C’est ainsi qu’en Peinture elle commence par supprimer les pauses de cinq minutes destinées au nettoyage et celles qui permettent d’aller aux toilettes ! En Tôlerie, la production continue carrément pendant les pauses.

Il va falloir qu’on prenne une grande pause pour réfléchir tous ensemble. Les augmentations, on est pour, mais pour les salaires et les embauches… pas pour les cadences, qui sont déjà insoutenables.

Lutte ouvrière