Mauvais comptes de Noël

09 Janvier 2019

En Néonatologie, la semaine de Noël, le personnel n’était pas à la fête. En situation normale, c’est déjà le sous-effectif, mais avec des congés maternité et maladie non remplacés, plus de cadres de service, et jusqu’à onze bébés relevant de la réanimation le 26 décembre, ça devenait intenable.

Aussi depuis le 1er janvier, nos collègues se sont mises en grève pour réclamer l’embauche de douze puéricultrices, le remplacement des absences et des cadres, des lits avec du matériel adapté et des plannings corrects.

Une bonne façon de démarrer l’année !

Bulletin Lutte ouvrière Hôpitaux Toulouse