La République à toutes les sauces

09 Janvier 2019

Pour Griveaux, défoncer la porte de son ministère était « une attaque inadmissible contre la République » ; même son de cloche du côté de Macron fustigeant les « pyromanes de la République » qui osent s’en prendre « à ses gardiens, ses représentants, ses symboles ». Et tous ceux que les journalistes appellent la classe politique, y compris à gauche, ainsi que l’ensemble de la presse, en font des louches pour tenter de discréditer les gilets jaunes.

Il y a près de 200 ans, le peintre Eugène Delacroix avait intitulé La liberté guidant le peuple son tableau rendant hommage au soulèvement parisien de 1830. On y voit une jeune femme, le sein nu et qui brandit un drapeau sur une barricade, symboliser la République se levant contre une monarchie réactionnaire. Il faut croire que de nos jours, la République a bien changé.