SKTB Aluminium – Gorcy : licenciements inacceptables

02 Janvier 2019

Vingt-trois licenciements viennent d’être annoncés sur les 63 salariés de l’usine SKTB de Gorcy, près de Longwy, dans le cadre d’un plan de sauvegarde (saccage serait plus approprié) de l’emploi validé par la direction du travail et de l’emploi. La majorité des salariés concernés devraient recevoir leur lettre début janvier.

Depuis mai, cette entreprise est en redressement judiciaire, une procédure qui court jusqu’en mai 2019. Mais cette nouvelle, tombée entre Noël et le Nouvel An, est un vrai coup de massue pour les salariés qui, même si l’entreprise est en difficulté, ne s’y attendaient pas.

La direction met en cause la baisse des commandes liée à la chute de la demande de moteurs diesel. Mais les industriels de l’automobile, PSA, Renault et les autres, ont fait fortune avec le diesel. Ils continuent avec l’essence et l’État leur apporte des aides avec la motorisation électrique.

Alors les travailleurs n’ont aucune raison d’accepter d’être sacrifiés. Les constructeurs ont des milliards de profits. Cet argent doit servir à maintenir les emplois de tous les salariés du secteur.

Correspondant LO