Cristallerie Arc : ouvriers et gilets jaunes ensemble

02 Janvier 2019

Le 24 décembre, à l’appel des syndicats SUD et FO, près de 200 travailleurs de la cristallerie Arc avaient déjà manifesté leur colère contre les conditions de travail qui se dégradent, les salaires très bas, pour le paiement d’une prime de fin d’année et pour que les 25 décembre et 1er janvier travaillés soient payés double. Ce jour-là, ils avaient été rejoints par quelques gilets jaunes.

Le 31 décembre, c’est à une cinquantaine que les gilets jaunes ont retrouvé une centaine de travailleurs de l’usine Arc, dans le Pas-de-Calais, à nouveau rassemblés pour faire savoir aux patrons qu’ils réclamaient leur dû et qu’ils n’étaient pas prêts à accepter de nouveaux sacrifices.

Le 10 janvier, un comité d’entreprise extraordinaire est en effet prévu et la direction a laissé volontairement filtrer des informations sur de nouvelles attaques : perte de jours de RTT, modification des horaires des ouvriers postés avec une éventuelle suppression de la 5e équipe. Or, il y a quelques années, des travailleurs avaient fait grève pour la création de cette 5e équipe.

Les deux syndicats ont donné rendez-vous aux ouvriers pour une assemblée générale devant l’usine, à l’issue de ce CE extraordinaire, pour informer et décider.

Correspondant LO