SNCF : À Nantes, un vendredi de grève

26 Décembre 2018

Conscients des coups portés par la direction de la SNCF, les cheminots de la gare de Nantes ont décidé de faire grève vendredi 21 décembre, soutenus par la CGT, Sud Rail et FO.

En effet la direction, après avoir annoncé 19 suppressions de postes aux guichets, continue sa politique de saignée sur l’emploi en supprimant trois postes à l’accueil de la gare de Nantes, malgré les besoins des voyageurs, qui demandent la présence de cheminots dans les gares.

En trois ans, ce sont plus de 8 000 emplois que la direction de la SNCF a supprimés, au détriment des conditions de travail et de la qualité du transport pour les voyageurs. Ceux-ci se plaignent de ne plus voir personne dans les gares TER de la région, où la direction a déjà supprimé le personnel et a fermé à tout-va les guichets. Les cheminots ont donc décidé de se faire entendre collectivement ce jour-là par la grève. La SNCF aurait les moyens d’embaucher du personnel en nombre suffisant, à commencer par ceux qui travaillent souvent en contrat précaire aux côtés des cheminots. Les travailleurs de la société USP nettoyage ont d’ailleurs donné l’exemple ce même jour en faisant grève pour leurs salaires !

Correspondant LO