Cristallerie Arc – Pas-de-Calais : une manifestation réussie

26 Décembre 2018

À l’appel de deux syndicats, SUD et FO, près de 200 travailleurs de la cristallerie Arc, à Arques dans le Pas-de-Calais, ont manifesté devant l’entrée de l’usine pour réclamer le paiement d’une prime de fin d’année, le paiement double des jours de Noël et du Nouvel An.

Arc est la plus grosse usine de la région, avec un effectif total de 5 800 salariés, en comptant les intérimaires qui depuis des mois sont des centaines dans l’usine. Une grande partie des ouvriers en production travaillent en équipe : 5 x 8 ou 2 x 8.

En septembre, des rassemblements et des débrayages ont déjà été organisés pour réclamer le paiement d’une prime de fin d’année. Le DRH était venu à la rencontre des grévistes pour leur faire des discours sur les prétendues difficultés de l’entreprise et il ne s’était engagé… qu’à réfléchir aux revendications.

Lundi 24 décembre, certains de ceux qui travaillaient ont débrayé deux heures et sont sortis rejoindre leurs camarades rassemblés devant l’entrée de l’usine. D’autres avaient prévu de débrayer dans les équipes suivantes, dans la nuit du 24 et le 25 décembre. Les ouvriers voulaient exprimer leur mécontentement devant les conditions de travail qui se dégradent et les salaires très bas. Certains ouvriers, avec trente ans d’ancienneté, touchent moins de 1 200 euros par mois ! Les travailleurs voulaient aussi donner un avertissement aux patrons qui disent vouloir s’en prendre au temps de travail.

Des gilets jaunes, dont quelques-uns avaient travaillé dans cette usine, sont venus apporter leur soutien et ils ont été applaudis. Après avoir été soutenus sur leurs barrages par des salariés de l’usine, ce geste de solidarité leur paraissait évident.

Un autre appel à débrayer et à manifester est prévu pour le 31 décembre, une bonne façon de terminer l’année, avec le vœu pour 2019 de luttes victorieuses contre le patronat !

Correspondant LO