Une attaque contre les handicapés

19 Décembre 2018

Si la Caisse primaire d’assurance maladie refuse de reconnaître une maladie professionnelle, ou encore si la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées a baissé son taux d’invalidité, il est possible de contester ces décisions devant la justice.

La loi sur la justice votée actuellement rend la représentation par un avocat obligatoire devant les juridictions d’appel.

Les associations d’aide aux handicapés, qui jusqu’ici pouvaient représenter des personnes handicapées dans leurs contentieux avec la Sécurité sociale ou l’aide sociale, dénoncent cette mesure. En effet, compte tenu du fait que peu d’avocats sont spécialisés dans ce domaine, et que de nombreuses personnes handicapées sont en situation de précarité, il est prévisible que le nombre de recours diminuera.

G.R.