LVMH : les profits du luxe

19 Décembre 2018

Le groupe LVMH, dont le milliardaire Bernard Arnault est actionnaire principal, prévoit de racheter les quarante-six palaces, hôtels, trains et croisières fluviales de luxe du groupe Belmond pour 2,82 milliards d’euros. Ceux qui vendront leurs actions Belmond ne seront pas perdants, car LVMH a décidé de payer le prix fort. L’ensemble des hôtels et autres activités du groupe Belmond sont tournés vers la clientèle la plus riche de la planète, celle qui ne cesse de voir ses revenus augmenter. Il faut dire que ce monde des très riches prospère : le nombre de milliardaires a dépassé les 2 000 et leur fortune a crû de 20 % en un an ! S’y ajoutent les 16,5 millions de millionnaires sur la planète.

Leurs exigences et leurs caprices croissent au même rythme que leur fortune. La mode est au « luxe d’expérience ». Il ne leur suffit plus de collectionner voitures de luxe, montres et autres diamants. Il leur faut maintenant de l’unique, de l’exclusif dont ils pourront se vanter sur Facebook.

Le groupe LVMH espère donc servir ses actionnaires en cumulant les produits de luxe qu’il contrôle déjà et leur mise en scène dans ces hôtels ou ces croisières de luxe. Une comédie bien sinistre au regard de l’état de la société.

Inès Rabah