Ford : licenciements en Allemagne

19 Décembre 2018

L’usine Ford de Saarlouis, en Allemagne, emploie 6 700 travailleurs et produit la Ford Focus. La direction vient d’annoncer la suppression de 1 600 emplois, avec 600 licenciements de CDI, 600 CDD non renouvelés et 400 départs à la retraite non remplacés.

C’est une véritable saignée dans cette usine située à 11 kilomètres de Creutzwald en Moselle. 800 frontaliers lorrains travaillent chez Ford qui est le deuxième plus gros employeur de Sarre, derrière l’équipementier automobile ZF qui emploie 8 400 salariés. Ils craignent évidemment d’être les premiers touchés.

L’objectif annoncé de Ford est de réduire ses coûts. Il va arrêter la production, marginale à Saarlouis, de la C-Max et supprimer des emplois sur les chaînes de production de la Focus, avec forcément des conséquences pour les 2 500 sous-traitants installés non loin pour fournir l’usine.

L’an dernier Ford a fait 7,6 milliards de dollars de bénéfice, le plus important depuis 2013. C’est dire que Ford n’a aucunement besoin de réduire ses coûts mais qu’il veut juste augmenter les bénéfices que touchent les actionnaires.

Il n’y a aucune raison d’accepter que des emplois soient détruits pour augmenter des profits déjà énormes.

Étienne HOURDIN