Festival Macron à la télé : smic, mensonges et vidéos

19 Décembre 2018

Le gouvernement a mis une semaine à détailler le contenu concret des mesures annoncées à la télévision par Macron le 10 décembre.

Concernant le smic, il se confirme que l’annonce selon laquelle « le salaire d’un travailleur au smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019 » est un mensonge pur et simple.

Tout d’abord, ce n’est pas le salaire minimum qui augmente mais la prime d’activité versée par la Caisse d’allocations familiales. Selon les derniers calculs du gouvernement, celle-ci augmentera dans le meilleur des cas de 90 euros. Les 10 euros restants proviendront de la hausse automatique du smic déjà programmée en raison de l’inflation.

Mais seuls 55 % des travailleurs payés au smic pourront toucher cette prime, puisqu’elle tient compte des revenus du foyer et du nombre d’enfants. Ainsi une personne dont le conjoint gagne 1 800 euros par mois n’y aura pas droit. De plus, pour percevoir la prime d’activité, il faut en faire la demande, ce qui en écarte déjà aujourd’hui 25 % des possibles bénéficiaires. Au final, une minorité de travailleurs au smic verront donc leur revenu augmenter.

Il aurait été simple d’augmenter directement le taux horaire du smic, mais en aucun cas le gouvernement ne voulait contraindre les patrons à augmenter les salaires.

Ainsi, non seulement cette mesure est dérisoire et loin de répondre aux revendications de ceux qui se sont mobilisés, mais en plus, c’est la Sécurité sociale qui paiera, ce qui revient à faire payer les travailleurs eux-mêmes car ce sont essentiellement leurs cotisations qui vont financer ces dépenses.

Le gouvernement trouvera certainement dans ce tour de passe-passe de quoi justifier dans l’avenir de nouvelles mesures d’économies aux dépens des travailleurs.

Christian BERNAC