Les craintes du Medef

05 Décembre 2018

« Je ne suis pas sûr qu’il y ait un problème de pouvoir d’achat partout en France » , a déclaré le président du Medef, Roux de Bézieux, à propos du mouvement des gilets jaunes. Il y voit uniquement « un problème à se déplacer dans certains régions ».

Alors que partout des travailleurs disent qu’ils en ont assez des privations, des découverts bancaires, de la misère grandissante, sa grande inquiétude est bien sûr que ce mouvement débouche sur une revendication générale d’augmentation de salaires, payée par le patronat.

Le dirigeant du Medef se rallie donc à un moratoire sur l’augmentation de ces taxes sur le carburant. Quand tout le monde sait que cette augmentation n’est que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, il aimerait évidemment ne supprimer que la goutte d’eau, pour garder le vase : les milliards de profits réalisés sur le dos des salariés et sur l’argent public.

Christian BERNAC