Mélenchon veut “produire français”

28 Novembre 2018

Jean-Luc Mélenchon participait vendredi 23 novembre à la marche de la CGT « pour un acier lorrain ».

Et de déclarer, selon Le Républicain lorrain : « Il n’y a pas de transition écologique possible sans les matériaux et le savoir-faire de cette industrie. Les éoliennes, les hydroliennes seront en acier. Le bon sens voudrait qu’il soit français. »

Mélenchon reprend le discours du « produisons français » qui était celui du PCF à une époque, avant d’être celui du FN. Mais en quoi le caractère « français » de l’atelier, pour autant que cela ait un sens, alors que les équipements et que les minerais viennent des quatre coins du monde, serait-il une garantie pour les travailleurs ?

Ainsi, à l’usine Renault Sovab de Batilly, la direction a augmenté la production de 40 % d’utilitaires Master « lorrains » tout en supprimant des emplois.

Pour les travailleurs, la question n’est pas celle de la nationalité de la production. Elle est de défendre leurs emplois en obligeant les capitalistes à prendre sur leurs profits pour que chacun ait un salaire.

Correspondant LO