SNCF Lyon : non aux sanctions !

07 Novembre 2018

Mardi 30 octobre, des dizaines de cheminots se sont rassemblés devant la tour Incity de Lyon. Ils dénonçaient les menaces de sanctions contre un conducteur, qui passait en conseil de discipline et risquait cinq jours de mise à pied.

En juin dernier, après trois mois de grève, ce cheminot était allé, en délégation, contester les retraits sur salaire des jours de repos, une mesure pour laquelle la SNCF avait été condamnée. Ce conducteur réclamait le respect des droits des grévistes : le remboursement des sommes injustement prélevées. Durant la délégation, la discussion était devenue houleuse. La SNCF en a pris prétexte pour menacer le conducteur, menaces qui ne lui ont été signifiées que des semaines après.

Partout dans le pays, des dizaines de cheminots subissent des basses vengeances de la SNCF. Mais, comme les cheminots présents au rassemblement le chantaient : « Même si vous ne le voulez pas, on est là ! »

Correspondant LO