McDonald’s : manifestation au siège

24 Octobre 2018

Le 23 octobre, plusieurs syndicats, associations et organisations politiques appelaient à une manifestation nationale devant le siège de McDonald’s France dans les Yvelines.

Depuis plusieurs mois, des grèves ont eu lieu dans les McDo de différents départements, l’Aveyron, la Seine-Maritime et à Marseille où les grévistes de ce fast-food des quartiers Nord ont obtenu que leur restaurant ne soit pas vendu. C’est un premier recul de leur patron, qui veut cependant se débarrasser de ses cinq autres établissements franchisés dans la ville.

C’est contre cette multinationale que les travailleurs manifestent, contre les bas salaires, le temps partiel imposé et les conditions de travail difficiles, de nuit et du dimanche. Pour 24 heures par semaine, payées au smic, ils touchent un salaire net de 780 euros par mois. La CGT McDo réclame un salaire de base à 13 euros de l’heure et dénonce les entraves à la représentation syndicale.

McDonald’s, en gestion directe ou par franchise interposée, profite de la précarité et pratique en grand l’optimisation fiscale, une escroquerie légale qui lui permet d’envoyer dans des paradis fiscaux tout ce qu’il extorque à des travailleurs qui refusent de plus en plus souvent cette surexploitation, et le font savoir.

Sylvie MARÉCHAL