Maternité du Blanc : occupation contre la fermeture

24 Octobre 2018

Malgré l’opposition des soignants, des habitants et des élus locaux, vendredi 19 octobre, le conseil de surveillance de l’hôpital Chateauroux-Le Blanc, dans l’Indre, a voté la fermeture définitive de la maternité. Faute de personnel, la maternité était déjà fermée provisoirement depuis le mois de juin.

Il s’agit en réalité d’une décision gouvernementale. Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a prétendu que cette maternité était « dangereuse » en s’appuyant sur un audit. Mais celui-ci pointait le fait que si la sécurité était en jeu, c’était en raison du manque de personnel. Comme s’il ne dépendait pas du gouvernement de former et d’embaucher du personnel soignant en fonction des besoins de la population ! Mais la feuille de route de la ministre est tout autre : dégager le maximum d’économies sur les effectifs et les structures de santé au détriment de la population. C’est bien au contraire la fermeture de la maternité qui est dangereuse pour les femmes qui seront contraintes à faire une heure de route pour aller accoucher.

À l’annonce de cette décision, le soir même, des habitants, des élus, des syndicalistes ont choisi d’occuper la maternité, 24 h sur 24, à tour de rôle. Un collectif « C’est pas demain la veille » a été créé pour continuer la lutte contre la fermeture de l’établissement.

Christian BERNAC