CHU de Nantes : le directeur interpellé

03 Octobre 2018

Vendredi 28 septembre, le personnel travaillant en psychiatrie a manifesté devant la direction du CHU de Nantes pour réclamer un plan d’urgence comportant des moyens en personnel soignant supplémentaire dans les unités de soin et les centres médico-psychologiques. Il s’agit pour lui de pouvoir effectuer son travail dans des conditions correctes, tout en respectant les patients.

Depuis des années, les gouvernements successifs n’ont cessé de soumettre les établissements de santé à la diète budgétaire. En obligeant les hôpitaux à s’endetter, ils les ont livrés aux banquiers, qui peuvent ainsi détourner à leur profit des sommes qui devraient être consacrées à soigner les patients. Le personnel a toutes les raisons de dénoncer ces choix.

Correspondant LO