Guerre des étoiles : espace létal

12 Septembre 2018

La ministre des Armées, Florence Parly, a détaillé les efforts budgétaires et les facilités administratives imaginées pour s’équiper en vue de la guerre de l’espace. La France, suivant l’exemple des autres grandes puissances et particulièrement des États-Unis, veut avoir son propre réseau de satellites-espions, capables de voir une mouche sur un drap de lit, voire de l’écrabouiller, diront les militaires, sans réveiller le dormeur…

C’est bien sûr l’occasion de faire couler à flots crédits et commandes aux entreprises privées : 3,6 milliards d’euros sont d’ores et déjà prévus. C’est aussi rendre le monde de plus en plus incertain : qui sait jusqu’à quand le traité interdisant les armes dans l’espace sera respecté, si même il l’est réellement aujourd’hui ? C’est aussi une belle démonstration de la stupidité d’une société qui met toutes ses forces, toute sa science à préparer sa propre fin.