États-Unis : Trump veut geler les salaires fédéraux

05 Septembre 2018

Trump vient d’annoncer qu’il ne voulait pas que les salaires des deux millions de fonctionnaires fédéraux soient augmentés au 1er janvier prochain. Le président, qui est aussi un patron et réagit comme tel, a déclaré que l’État fédéral n’avait pas les moyens de se soucier de ses employés confrontés à l’inflation, qui se situe autour de 3 % cette année aux États-Unis.

Trump n’avait pas eu les mêmes scrupules de rigueur budgétaire quand il a accordé, fin 2017, 150 milliards de dollars de baisses d’impôt captés par les 1 % les plus riches, qui en ont bénéficié trente fois plus que les ménages moyens.

Pour Trump, comme pour tous les politiciens, ce sont toujours les salaires qui sont responsables des problèmes budgétaires, et jamais les bourgeois qu’ils subventionnent à tour de bras.

L. D.