Ciao la solidarité

05 Septembre 2018

Deux automobilistes arrivant de France ont été condamnés par la justice italienne pour avoir facilité, sans le savoir, l’entrée de deux migrants sans papiers.

Ils avaient véhiculé ces personnes, rencontrées sur le site BlaBlaCar, sans vérifier leur identité, ce qu’aucun automobiliste ne fait heureusement nulle part.

À la frontière, les migrants ont été bloqués et renvoyés, les automobilistes arrêtés, puis condamnés à de la prison et une forte amende avec sursis.

En Italie comme en France, l’État voudrait interdire la solidarité. Mais nombreux sont celles et ceux qui ne se laissent pas impressionner. Et c’est tant mieux.