SNCF : non aux sanctions contre les grévistes !

29 Août 2018

Durant plus de trois mois, les cheminots en grève ont tenu tête à la SNCF et au gouvernement. S’ils n’ont pas eu satisfaction, ils ont montré qu’ils ne se résoudraient jamais à la perte de leurs droits. C’est ce que la SNCF veut faire payer aujourd’hui à quelques dizaines de cheminots à travers le pays. Par exemple dans la région lyonnaise, plusieurs grévistes, dont des militants syndicaux, sont menacés de sanctions. Avertissements, blâmes, jours de mise à pied, les sanctions se multiplient. Une agente du contrôle est même menacée de licenciement. En pleine grève, en raccompagnant un autre cheminot en gare de Perrache, elle avait croisé une cadre. Il s’en était suivi une discussion houleuse. Aujourd’hui, la direction prend prétexte de cet échange pour passer cette contrôleuse, qui a vingt ans d’ancienneté, en conseil de discipline en vue de son licenciement. Pour dénoncer cette basse vengeance, et cette menace injustifiée, une pétition circule et un rassemblement de protestation est prévu à Lyon le 7 septembre, au pied de la tour Incity.

Correspondant LO