Bus de Moulins : non au travail supplémentaire !

29 Août 2018

La direction de Moulins Mobilité (RATP Dev) qui gère le transport des bus urbains à Moulins voulait donner une charge supplémentaire de travail à ceux qui gèrent la boutique.

Il s’agissait de vendre des tickets de transport de cars scolaires interurbains qui sont normalement gérés par le conseil départemental alors que Moulins Mobilité dépend de la communauté d’agglomération.

Sans en parler à personne, la directrice est arrivée avec ses carnets de tickets en disant : « Il faut faire cela » !

Déjà qu’à la boutique, ceux qui y travaillent sont surchargés puisqu’en plus de la gestion des abonnements et des tickets, la direction a ajouté dernièrement la gestion de location de vélos. Ils sont si peu nombreux qu’un après-midi, la boutique a dû fermer par manque de personnel.

La CGT du personnel de Moulins Mobilité a lancé une pétition pour s’opposer à cette tâche supplémentaire.

Et en posant des questions, elle s’est aperçue que cette histoire de tickets de transport interurbains n’avait été discutée nulle part, qu’il n’y avait eu aucune délibération ni convention entre le département et la communauté d’agglo- mération sur ce sujet.

En clair, c’est une tentative de passage en force comme ça avait déjà été le cas pour la sous-traitance d’une ligne.

La réaction ne s’est pas fait attendre et il n’est pas question de gérer ces tickets car c’est évidemment la porte ouverte à encore plus de tâches.

Correspondant LO