Migrants : Salvini récidive

22 Août 2018

Le Diciotti, ce navire des gardes-côtes italiens qui errait au large de Lampedusa après avoir secouru 190 migrants entassés sur une barque de pêche, a pu accoster, lundi 20 août, à Catane en Sicile. Mais ses passagers, du moins ceux qui n’ont pas été déjà évacués pour raison sanitaire, attendent toujours l’autorisation de débarquer.

Le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, a violemment critiqué les gardes-côtes, intervenus sur un bateau relevant selon lui des autorités maltaises. Il menace également de remettre en cause l’accord trouvé au sujet de l’Aquarius si « les partenaires européens comptent laisser l’Italie seule en lui imposant un bateau avec 170 personnes ».

De fait, les partenaires européens sont plus prompts à faire la morale qu’à accueillir les migrants chez eux. Mais depuis son arrivée au pouvoir, Salvini ne manque pas une occasion de tenir des propos racistes, malgré les molles protestations de ses alliés 5 Étoiles. Accusés de tous les maux, les migrants sont un bouc émissaire idéal dans un pays largement touché par la crise.

Dans ce contexte, il est notable, et rassurant, que des gens continuent de secourir les migrants, quitte à désobéir.

Line Kovic