États-Unis : Nouveau scandale de pédophilie dans l’Église

22 Août 2018

Une enquête menée par un procureur de Pennsylvanie a révélé que, dans six des huit diocèses de cet État, 300 prêtres ont été impliqués dans des actes de pédophilie depuis les années 1940. Ils auraient fait au moins un millier de victimes. Seuls deux d’entre eux sont poursuivis, les autres bénéficiant de la prescription ou étant décédés.

Pour répondre au scandale, le pape s’est adressé en sept langues aux catholiques du monde entier, reconnaissant ces atrocités. En dehors de ça, le Vatican ne propose rien d’autre que de prier, et certainement pas de lever les obstacles dressés par la Curie romaine et le clergé contre les révélations et l’action des familles. Le rapport du jury, allant dans le sens des associations de victimes, met en évidence la tactique de l’Église pour camoufler les faits : des actes minimisés, des évaluations psychiatriques biaisées, et surtout le déplacement discret des prêtres impliqués, voire des propositions de transactions financières contre le silence des victimes.

L’Église a toujours couvert ces exactions, ce qui ne l’empêche pas de dispenser ses leçons au reste de la société, prenant position contre l’avortement, contre le divorce ou encore contre le mariage homosexuel, au nom d’une morale moyenâgeuse.

Camille PAGLIERI