Où est passé Pepy ?

15 Août 2018

Le 7 août, quelque 1 500 voyageurs de la ligne Cherbourg-Paris sont restés bloqués toute la nuit dans des trains à Caen, Évreux ou Lisieux. Si certains ont reçu de l’eau et des sandwichs, la plupart n’ont eu droit qu’à une couverture de survie alors que la direction de la SNCF affirmait sans rire à l’AFP « avoir pris en charge les voyageurs par taxis ou hébergement à l’hôtel ».

Les violents orages avaient fait chuter des arbres sur les voies. Mais si les arbres tombent c’est que l’entretien des voies, qui inclut l’élagage et la coupe préventive des arbres, n’est pas assuré avec une fréquence suffisante, et ce dans le but de faire des économies.

Fin juillet, lors de l’incendie du poste électrique de la gare Montparnasse, Pepy s’était répandu dans tous les médias pour expliquer que la SNCF n’y était pour rien, que toute la faute revenait à EDF et à RTE. C’est bizarre, là il est resté muet et invisible…

X.L.