Baisse du chômage : la réalité derrière les chiffres

15 Août 2018

Dans son bilan rendu public le 10 août, l’Insee a annoncé une faible baisse du chômage, de 0,1 %, au deuxième trimestre 2018.

Le gouvernement peine à tirer un bénéfice politique de ces chiffres, qui sont même en dessous des prévisions ministérielles.

D’ailleurs, c’est à dessein que le gouvernement s’appuie sur les chiffres de l’Insee, qui voit 2,5 millions de personnes privées d’emploi là où Pôle emploi en recense 3,4 millions. Et le nombre de chômeurs, toutes catégories confondues, dépasse toujours les 6 millions en métropole.

Une autre étude de l’Insee, sur laquelle le gouvernement s’est fait beaucoup plus discret, montre que la création nette d’emplois dans le secteur privé a ralenti, avec seulement 31 000 emplois créés au deuxième trimestre, démentant la ministre du Travail qui prétend que les entreprises recrutent massivement. Dans l’industrie, l’emploi continue même de reculer. Malgré toutes les déclarations sur la guerre au chômage et les mesures censées « libérer le travail », toutes en faveur des seuls patrons, le nombre de travailleurs sans emploi ne diminue pas en réalité. Et, malgré tous les discours ministériels et les manipulations statistiques, cela se voit.

Alain CHEVARD