Tour Eiffel : une grève victorieuse

08 Août 2018

La grève du personnel de la tour Eiffel, qui a duré deux jours, a cessé le vendredi 3 août après que la direction a reculé en renonçant à son nouveau mode d’accès aux ascenseurs. Depuis cet été, la direction avait réservé un des deux ascenseurs aux clients ayant acheté leurs billets sur Internet, et les autres clients faisaient la queue à l’autre ascenseur pour acheter un billet sur place. Mais devant l’affluence (la tour Eiffel reçoit plus de six millions de visiteurs par an et en moyenne 20 000 par jour), ces clients faisaient parfois la queue plus de trois heures, ce qui a entraîné des malaises. Quant aux employés de la tour Eiffel leurs conditions de travail étaient dégradées, les visiteurs s’en prenant à eux, les rendant responsables de ces files d’attente. Poussés à bout, les employés ont choisi de faire grève face à une direction sourde à leurs réclamations et à celles des visiteurs.

Finalement la grève a débloqué une situation intenable, la direction permettant l’accès de tous les visiteurs avec ou sans billets Internet par les deux ascenseurs. Quand les travailleurs s’en mêlent, c’est toujours plus efficace !

Cédric DUVAL