États-Unis : Trump tweete toujours pire

08 Août 2018

Depuis un an, Donald Trump critique vertement les joueurs de football américain qui s’agenouillent pendant l’hymne national pour protester contre les violences policières dont sont victimes de jeunes Noirs. Traitant ces joueurs de « fils de p… », il a estimé en mai qu’ils « ne devraient peut-être pas être dans le pays ».

Le basketteur noir LeBron James, soutien des Démocrates, a récemment répondu qu’il ne pourrait pas s’asseoir en face de Trump, qu’il accuse d’alimenter la haine raciale. Sur Twitter, dont il fait comme chacun sait un usage compulsif, Trump a aussitôt dénigré James, le traitant d’« idiot ».

Mais le basketteur est une superstar, qui a reçu alors de nombreux soutiens, dont celui de… Melania Trump. Il faut toujours se méfier des retours de tweet.

Michel BONDELET