Israël : les Bédouins résistent

01 Août 2018

En Israël, la population bédouine installée dans le village de Khan Ahmar, à l’est de Jérusalem, est menacée pour la deuxième fois d’expulsion. Sa première expulsion, du Neguev, date de 1953. Aujourd’hui la communauté est dans l’attente de la décision de la Cour suprême. Celle-ci a suspendu l’ordre de démolition suite à un recours des habitants. Cet ordre a pour prétexte le fait que les Bédouins n’ont pas de permis de construire justifiant leurs installations. Mais l’obtention de ces papiers dépend du bon vouloir des autorités israéliennes et ne s’appuie sur aucune règle, sinon la loi du plus fort.

La possibilité de recours est la feuille de vigne de la prétendue démocratie israélienne !

Derrière ce déplacement de population, il y a la volonté politique de coloniser les terres occupées pour rendre la constitution d’un État palestinien impossible. Car les Bédouins expulsés, le terrain sera libre pour des constructions israéliennes. Le gouvernement israélien veut étendre les territoires israéliens jusqu’à la mer Morte. Depuis 1967, la Cisjordanie, qui jouxte Jérusalem-Est, est occupée par l’armée israélienne et la politique de colonisation a conduit à ce que 42 % de ce territoire soit occupé par des Israéliens juifs. Cette expulsion est un moyen supplémentaire pour l’État de marginaliser les Palestiniens sur leur propre terre.

Inès Rabah