Taxe sur les yachts : la croisière s’amuse

25 Juillet 2018

Sept yachts taxés pour 82 500 euros : c’est tout ce que la taxe additionnelle sur les signes extérieurs de richesse a rapporté au budget de l’État au cours des cinq premiers mois de l’année.

Pourtant cette taxe avait été présentée comme devant faire rentrer 10 millions d’euros dans les caisses publiques. Elle était censée compenser la suppression de l’impôt sur la fortune (ISF) qui avait valu à Macron son titre de président des riches. Cette prétendue compensation n’en n’était pas une : l’ISF, qui ne faisait pourtant qu’effleurer la fortune des plus riches, rapportait quand même 3,2 milliards d’euros par an. Jusqu’à présent le produit de la taxe sur les yachts ne représente que... 0,0025 % de cette somme. Les riches peuvent donc jouir tranquilles, y compris sur leur yacht, de ce très beau cadeau fiscal.

Lucien DÉTROIT