Pussy Riot : 4 – Poutine : 0

18 Juillet 2018

Au beau milieu de la finale de la Coupe du monde, quatre membres des Pussy Riot, un groupe de punk rock féministe russe, ont réussi à déjouer la surveillance de la police pour s’inviter sur le terrain. Une jeune femme a même fait un « high five » avec Kylian Mbappé. La photo a fait le tour des réseaux sociaux.

Les manifestants voulaient rappeler à la face du monde que la Russie est un régime autoritaire et revendiquer la libération de tous les prisonniers politiques.

En 2012, trois membres des Pussy Riot avaient été condamnées à deux ans de camp pour incitation à la haine religieuse, suite à une prière punk anti-Poutine dans une église orthodoxe.

Après leur coup d’éclat contre Poutine et son régime, les quatre Pussy Riot écopent cette fois de quinze jours de prison et trois ans d’interdiction d’assister à des événements sportifs, et gagnent la première place pour ce qui est de la détermination et de l’audace.

D. A.