Derrière les confettis la réalité

18 Juillet 2018

Le sport dans les quartiers populaires est mis à l’honneur au travers du parcours de plusieurs champions du monde de football.

Vomi dans les classes populaires à cause de son arrogance de banquier et de sa politique brutalement antiouvrière, Macron a joué sur cette corde pour soigner son image en invitant dans les jardins de l’Élysée de jeunes admirateurs des Bleus.

Mais, de retour chez eux, ces jeunes de banlieue ne peuvent pas dire merci à Macron et à son gouvernement : cette année le Centre national pour le développement du sport a été privé de 175 millions d’euros de crédits. Cet organisme, qui a ainsi vu son budget 2018 amputé d’un tiers par rapport à 2017, est pourtant censé aider les quartiers prioritaires de la politique de la ville à construire les équipements sportifs dont ils sont sous-dotés.

Grattez la com’ et la réalité apparaît.

L. D.