Sermon au jus de pomme

11 Juillet 2018

Les sénateurs et députés du PCF se sont livrés à une pantomime historique à l’occasion du discours de Macron au Congrès.

En 1789, le roi avait déjà réuni les élus à Versailles. Une partie des députés en avaient profité pour se déclarer Assemblée constituante, contestant de fait le régime monarchique.

Cet épisode, connu sous le nom de Serment du Jeu de Paume, devint le premier acte de la révolution de 1789 parce que, à sa suite, les classes populaires ont pris la Bastille, puis la rue, Versailles, les Tuileries, Paris et l’Assemblée nationale… La révolution ne se borna pas à abattre l’ordre politique, elle transforma totalement l’ordre social.

Lundi 9 juillet 2018, en guise « d’immense bataille », le leader du PCF, parlant devant la salle du Jeu de Paume, a proposé de faire signer des pétitions exigeant que la réforme constitutionnelle de Macron soit soumise à référendum.

Autant annoncer au pied de l’Everest qu’on va escalader une taupinière.