Cour des comptes : pour plus d’austérité !

04 Juillet 2018

Dans son rapport 2018 sur les finances publiques, tirant à sa façon le bilan de la première année de la présidence de Macron, la Cour des comptes incite le gouvernement à aller encore plus loin dans l’austérité budgétaire.

Si elle reconnaît bien une baisse de la dépense publique au cours de la première année du quinquennat, la Cour des comptes s’alarme de la suite : les prévisions budgétaires du gouvernement tableraient sur une croissance économique trop forte, certaines mesures, comme la suppression de la taxe d’habitation, ne seraient pas financées, et le gouvernement n’a pas publié les mesures qu’il comptait prendre pour « réformer l’État », c’est-à-dire pour y supprimer des dizaines de milliers d’emplois et donc y réaliser des économies encore plus importantes.

Pour conclure, les magistrats de la Cour demandent au gouvernement « d’engager une action résolue sur la dépense publique » et « un effort de pédagogie collective ». En clair, ils demandent d’aller encore plus loin dans les économies sur le dos des classes populaires. On ne sera pas surpris que ces économes professionnels ne trouvent rien à redire à la suppression de l’ISF, ni aux milliards distribués sous diverses formes au patronat. Nul doute en tous cas que Macron et ses ministres sauront prêter une oreille attentive à d’aussi avisés conseils.

J.L.G.